• Le reining

La plus populaire des disciplines du western. Le cavalier et son cheval doivent exécuter au galop un certain nombre d'exercices dans un ordre déterminé. Il existe une dizaine de programmes qui comprennent tous des figures typiques de l'équitation western comme l'arrêt-glisser («sliding stop»), les changements de main au galop ou les «spins» durant lesquelles le cheval tourne sur son arrière-main. Des juges notent la prestation du cavalier, le but étant que la monte soit légère et discrète.

• Le cattle/team penning

Le team penning se pratique en équipe de trois cavaliers. Ils doivent sortir trois veaux désignés à l'avance d'un troupeau et les faire rentrer dans un enclos le plus rapidement possible sans descendre de cheval. Le cattle penning se pratique seul avec un veau à séparer du troupeau.

• Le barrel racing

Le cavalier doit effectuer un slalom en forme de trèfle autour de trois tonneaux disposés en triangle. Il a le droit de toucher les tonneaux mais pas de les faire tomber. Le plus rapide remporte l'épreuve.

• Le trail

Le cavalier effectue un parcours parsemé d'obstacles comme il pourrait en rencontrer en promenade. Il doit, par exemple, ouvrir et refermer une barrière sans descendre de cheval, reculer entre des troncs ou franchir des barres posées au sol. L'aisance du couple cavalier/cheval est notée.

• Le western pleasure

Des juges notent les allures du cheval au pas au trot et au galop. Tous ensemble, les cavaliers montent rênes longues et changent de sens en effectuant un demi-tour vers l'intérieur quand le speaker l'ordonne.