Les dix premiers du classement mondial de Match Racing sont réunis depuis lundi à Skovshoved, au Danemark, pour participer à la Cottenfield Cup, le championnat du monde. Il s'agit – dans l'ordre du classement de l'International Sailing Authority Federation – de Peter Guilmour (Aus), Sten Mohr (Dan), Bertrand Pacé (Fr), Dean Barker (NZ), Markus Wieser (All), Magnus Holmerg (Sue), Morten Henricksen (Dan), Jesper Bank (Dan), Chris Law (GB) et Jochen Schümann (All).

Après deux jours d'entraînement à bord de DS Match Racer – monocoque monotype local de 11,25 mètres conçu spécialement pour cette discipline – les dix participants et leur équipage se rencontreront tour à tour dès ce mercredi, au cours de deux rounds robins à l'issue desquels les quatre meilleurs seront retenus pour participer samedi aux demi-finales.

Le Match Racing consiste en régates à deux bateaux. Comme dans n'importe quelle régate, le vainqueur est le premier qui franchit la ligne d'arrivée. Le parcours est simple. Après le coup d'envoi, les deux voiliers montent au près – vent de face – vers la bouée au vent. Là, le bateau en tête est avantagé et doit contrôler son poursuivant. Après avoir viré la bouée au vent, les bateaux descendent sous spinnaker – grand-voile d'avant utilisée par vent arrière – vers la bouée sous le vent. Cette fois-ci, le bateau en deuxième position est avantagé, puisqu'il peut prendre le vent de son adversaire.

Particularité: le jury pénalise les bateaux en faute en cours de régate, et ces derniers doivent réparer leur faute avant de franchir la ligne d'arrivée.

I. M.