L’actionnaire principal de l’Olympique de Marseille, l’homme d’affaires suisse Robert Louis-Dreyfus, est décédé samedi des suites d’une leucémie à l’âge de 63 ans, selon deux sources proches du club.Contacté par l’AFP, Jean-Claude Dassier, le nouveau président du club, n’a pas souhaité confirmer ni infirmer cette information. «Ni la famille ni les proches de Robert Louis-Dreyfus ne m’ont confirmé cette information. Je n’ai pas de commentaires à faire avant la famille», a-t-il déclaré. «RLD», comme il était surnommé, était très affaibli ces dernières semaines .

Après sa disparition se pose la question de l’avenir financier de l’OM. Une nouvelle période de flottement s’annonce autour d’une équipe déjà secouée par la récente éviction de son président Pape Diouf, une décision qui avait été prise mi-juin par M. Louis-Dreyfus.

Héritier d’une dynastie de courtiers en céréales et d’armateurs, l’homme, alors patron d’Adidas, avait pris en mains les destinées de l’OM en 1996, club dans lequel il a investi plus de 200 millions d’euros. Sous sa présidence, Marseille a disputé deux finales de la Coupe de l’UEFA (1999 et 2004). M. Louis-Dreyfus avait aussi été condamné à dix mois de prison avec sursis et à une amende de 200 000 euros dans une affaire de transferts suspects au sein du club de 1997 à 1999.

Il était par ailleurs le principal actionnaire et dirigeant du Groupe Louis Dreyfus et actionnaire de nombreuses autres sociétés. «RLD» était aussi administrateur et actionnaire du club belge du Standard de Liège. La revue économique alémanique Bilanz plaçait Robert Louis-Dreyfus au 77e rang de son classement des 300 plus grosses fortunes de Suisse en décembre 2008, avec des biens évalués à 1,75 milliard de francs suisses.

Ses héritiers ont assuré dimanche qu’ils «poursuivront l’œuvre» de l’homme d’affaires à la tête du club de football, dans un communiqué transmis à l’AFP par le porte-parole du propriétaire de l’OM, Vincent Labrune: «Conformément à sa volonté et à son action, ils auront à cœur de faire inscrire de nouvelles pages glorieuses dans l’histoire de ce club, avec l’équipe dirigeante actuelle.» Robert Louis-Dreyfus a pour héritiers sa femme Margarita et trois enfants.