«Je me rappelle d'images de stades frigorifiés et de pelouses boueuses. Je me souviens même d'un match – en Ecosse, je pense – où il y avait de la neige sur le terrain. Et je me demandais pourquoi ces diables d'Européens tenaient vraiment à jouer dans de telles conditions!»

Tim Horan, champion du monde avec l'Australie en 1991 et 1999, évoquant sa découverte du Tournoi des Cinq Nations devant son poste de télévision.

«On attend d'un joueur anglais qu'il se conduise d'une manière rituelle, et il l'attend d'ailleurs lui-même. Le rugby anglais, bien qu'il soit devenu plus démocratique, est encore obsédé par sa tradition bourgeoise.»

Andy Mulligan, brillant joueur irlandais des années 50-60, devenu journaliste après sa carrière sportive.