Comment Enrique Castro «Quini», décédé d’une crise cardiaque le 27 février 2018 à l’âge de 68 ans, aurait-il vécu ce quarantième anniversaire? En partageant un repas avec les policiers qui l’ont libéré, comme il le faisait parfois? En parlant avec ses ravisseurs, à qui, par noblesse d’âme, charité chrétienne ou solidarité de classe, il avait immédiatement accordé son pardon, refusant de porter plainte contre eux?

Il est plus probable que Quini aurait répondu de son éternel sourire et d’un discret geste de la main à l’affection (afición en espagnol, qui a aussi donné aficionados, supporters) exprimée par le public du vieux stade d’El Molinón, en marge du match de son Sporting de Gijón contre l’Espanyol Barcelone ce dimanche, une affiche désormais de deuxième division.