Il s’agira de la première finale entre les deux grands rivaux depuis Roland-Garros 2011 et de la neuvième au total. Nadal mène 6 à 2.

«L’année dernière a été dure, ça m’a pris un moment de revenir à mon meilleur niveau. J’ai beaucoup travaillé, je ne rêvais même pas d’être en finale pour mon deuxième tournoi de l’année», a dit le Majorquin, âgé de 30 ans. Rafael Nadal a dû mener un combat extrêmement intense pour venir à bout de Dimitrov, 15e mondial.

A lire aussi: La belle histoire de Federer se prolonge, celle de Wawrinka s’arrête

Le Bulgare a pris l’initiative du fond du court et a poussé Nadal à défendre. Ce que ce dernier a fait remarquablement. Dimitrov a fait plus de points gagnants (40 du fond du court à 27), mais aussi plus de fautes (70 à 43). Grigor Dimitrov, qui disputait sa deuxième demi-finale de Grand Chelem après Wimbledon en 2014, a eu sa chance dans le cinquième set (3 balles de break). Mais c’est lui qui a fini par céder dans le dixième jeu, non sans avoir sauvé les deux premières balles de match.

«C’est difficile de décrire mon émotion. Grigor a joué exceptionnellement bien. C’était un grand match. Je suis content d’en avoir fait partie», a déclaré Nadal. Avant la finale de dimanche, il a déclaré qu’il espérait avant tout «bien récupérer». «C’est très spécial pour tous les deux de nous retrouver en finale», a-t-il dit.