Tennis

Rafael Nadal, vers l’inexorable

Vainqueur de l’US Open, l’Espagnol compte désormais 19 titres majeurs, à une seule victoire du record de Roger Federer. Mais est-ce bien l’essentiel?

Dix-neuf. Plus efficace qu’une douche froide, le chiffre a glacé les supporters de Roger Federer lundi matin au réveil. Dans la nuit américaine, Rafael Nadal venait de battre Daniil Medvedev en finale de l’US Open (7-5 6-3 5-7 4-6 6-4), remportant son 19e titre du Grand Chelem. Peu importe que le match, d’une durée de 4h51, ait été superbe, Medvedev admirable, Nadal plus encore; une seule chose importe aux yeux des admirateurs de Federer: Nadal n’est plus qu’à une longueur du record de 20 titres majeurs détenu par leur champion. Le plus grand de l’histoire du tennis, disent-ils.

Lire aussi: Daniil Medvedev, le poison qui rend fou