Roger Federer a remporté son duel face à Stanislas Wawrinka lors d'un match à suspense. Le Bâlois s'est imposé d’entrée de jeu dans le premier set au terme d’une entame de match très serrée. En confiance, il a ensuite fait le break à 4-2, tandis que Stan cassait sa raquette. Le match semblait terminé quand Stan a quitté le court sa serviette sur la tête, mais le Vaudois a réagi dans le troisième set, tandis que Roger Federer semblait marquer le pas. Le résultat était sans appel: 1-6. Federer a encore perdu le set suivant 4-6 avant de quitter le court pour se faire soigner. Dans le cinquième set, le Bâlois s'est repris pour signer deux breaks et remporter sa 28e finale en Grand Chelem.

C’était la septième fois que Roger Federer et Stan Wawrinka s’affrontaient dans le cadre d’une épreuve du Grand Chelem. Si le duel tournait souvent en faveur de l'ancien numéro un mondial dans un premier temps, l'écart s'était resserré depuis que le Vaudois avait remporté son premier Grand Chelem à l'Open d'Australie en 2014. En 2015, Wawrinka avait gagné en quart de finale à Roland-Garros et Federer en demi-finale de l’US Open. Cette année, c'est la première fois qu'une rencontre entre les deux hommes est allée jusqu'au cinquième set. 

A lire aussi: Roger Federer et Stan Wawrinka, inséparables et si différents

Roger Federer a montré dans une Rod Laver Arena comble qu’il était bien revenu au premier plan après la longue pause qu’il s'était octroyée la saison passée. A 35 ans, il était le plus vieux demi-finaliste d’un Grand Chelem depuis Jimmy Connors en 1991. Il s’agissait de sa 41ème participation à une demi-finale en Grand Chelem, la 13ème à Melbourne. Cette victoire le fait grimper au 14ème rang à l’ATP. 

En l’absence d’Andy Murray et Novak Djokovic et sur une surface rapide qui lui convient bien, le Bâlois a une réelle chance de remporter dimanche son 5e sacre à Melbourne. Il ferait grimper à 18 son record de titres en Grand Chelem. Roger Federer pourrait affronter en finale son ancien rival, Rafael Nadal, qui fait lui aussi un retour remarqué au premier plan à l'Open d'Australie. L'Espagnol affrontera vendredi en demi-finale le Bulgare Grigor Dimitrov.

A lire aussi: A Melbourne, Rafael Nadal fait à nouveau peur