Roger Federer n'avait pas les armes pour gêner Lleyton Hewitt en quart de finale du Masters Series de Paris – Bercy. Il s'est incliné 6-4 6-4, après 1 h 30 de jeu. Federer a payé face au numéro un mondial la fatigue accumulée sur le circuit au cours des cinq dernières semaines, qui l'ont vu remporter un titre, à Vienne, et disputer trois quarts de finale et une demi-finale. Assuré depuis la veille de participer aux Masters de Shanghai, le Bâlois n'a jamais pu rentrer dans le match, face à un Hewitt pourtant guère transcendant.

Peu en jambes, «Rodgeur» concédait sa mise en jeu d'entrée, sur la seule balle de break dont a bénéficié Hewitt dans la première manche. «Je suis bien sûr déçu de mon jeu, je n'ai pas du tout disputé un bon match. Etre déjà qualifié pour le Masters m'a probablement desservi face à Hewitt. Je suis content d'aller à Shanghai, mais je me suis un peu trop relâché, lançait Federer. Je vais prendre quelques jours de repos, avant de partir en Chine en milieu de semaine.»