Il avait dit avoir besoin de «deux à trois semaines» pour prendre sa décision. Dix jours et quelques entraînements à Dubaï, où il s'est installé juste avant Noël, auront suffi pour se rendre à l'évidence. Roger Federer ne participera pas à l'Open d'Australie, pour la première fois de sa carrière. L'organisateur du tournoi, le Sud-Africain Craig Tiley l'a annoncé ce lundi dans un communiqué.

Tiley a tout fait pour que le joueur préféré du public participe, ou du moins pour que le public l'espère, et l'on pouvait presque croire que le report de deux semaines, du 8 au 21 février 2021, du premier Grand Chelem de la saison avait pour but de laisser une chance à Roger Federer de s'y présenter. Ce n'était qu'une coïncidence, une chance de se donner une chance. Le report en février de l'Open d'Australie (une première dans l’histoire du tournoi) est motivé par la perspective de bénéficier d’un léger assouplissement des contraintes sanitaires imposées par l’Etat de Victoria. Les joueurs ne devront être soumis à une stricte quarantaine qu’à partir du 15 janvier (pour deux semaines) et les gradins des courts du Melbourne Park pourront être remplis à 50%.