Tennis

Roger Federer garde son toucher mais perd la main

Sur le court, le Bâlois passe les tours sans problème à Indian Wells. En coulisses, où les grandes décisions se prennent désormais sans lui, Novak Djokovic n’a «pas de temps» à lui consacrer

Il a fallu à peine une heure (59 minutes) à Roger Federer pour écarter Stan Wawrinka de sa route au tournoi Masters 1000 d’Indian Wells. Le duel entre les deux Suisses a été «poutzé» en deux sets (6-4 6-3). Scénario classique: Federer met la pression d’entrée, breake rapidement (sur le troisième jeu de service de Wawrinka) puis maîtrise grâce à un très bon service (seulement trois points perdus sur ses engagements dans le second set).

Le boss a dominé mardi dans la nuit californienne, si facilement qu’il pouvait se montrer magnanime envers son compatriote («Le niveau de Stan est là, je trouve, il lui manque sans doute quelques victoires et aussi un meilleur classement, pour avoir de meilleurs tableaux.») et empli d’une saine curiosité avant de découvrir son adversaire en huitième de finale, le Britannique Kyle Edmunds («Je ne l’ai encore jamais affronté, mais j’ai appris à le connaître pendant la dernière Laver Cup. C'est un chouette gars qui travaille bien et frappe fort.») qu'il a battu mercredi tout aussi facilement (6-1 6-4).