Melbourne. Vendredi, Wimbledon nous fit penser à Melbourne, 2019 à 2017, juillet à janvier. On craignait que ce ne soit à Roland-Garros, comme il y a un mois, où Nadal avait fini par tordre un Federer pourtant méritant. Mais le Bâlois a eu raison d’aller se mettre en danger à Paris. Il y a retrouvé des jambes et du cœur, et cette fraîcheur d’esprit qui caractérisa tant ses victoires de 2017 à l’Open d’Australie, mais aussi à Wimbledon. Il y avait en tout cas hier la même magie dans l’air et le même sentiment d’approcher la perfection tennistique sur le court.