Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Roger Federer à Rome, 12 mai 2016.
© Andrew Medichini

tennis

Roger Federer n'ira pas à Roland-Garros

Le Bâlois ne se sent «pas à 100%», et annonce son forfait pour les Internationaux de France

Le Suisse Roger Federer, N.3 mondial, a annoncé jeudi son forfait pour le tournoi de Roland-Garros, du 22 mai-5 juin, en raison de problèmes de dos.

«J'ai le regret d'annoncer ma décision de ne pas participer aux Internationaux de France cette année. Ma condition physique s'est améliorée mais je ne suis toujours pas à 100% et je prendrais un risque en jouant», a expliqué sur son compte Facebook le lauréat du trophée en 2009 et quatre autres fois finaliste (2006, 2007, 2008, 2011).

Une blessure à Madrid

L'homme aux 17 titres majeurs avait contracté cette blessure lors d'un entraînement début mai avant le Masters 1000 de Madrid où il avait dû déclarer forfait.

Il était revenu à la compétition lors du tournoi suivant sur terre battue à Rome où il avait été battu dès les huitièmes de finale par l'Autrichien Dominic Thiem, 15e joueur mondial, en deux sets (7-6 (7-2), 6-4). Federer s'était alors montré prudent quant à sa participation à Roland-Garros: «Si je suis comme ça à Paris, je ne joue pas. Mais je sais que dans 10 jours, je me sentirai mieux.»

Déjà un problème de genou

«Si je joue comme je joue actuellement, je ne pourrai rien faire de bon à Paris, c'est sûr. Je suis assez loin d'être à 100%», avait-il ajouté en conférence de presse. Le Suisse, âgé de 34 ans, n'est pas épargné par les pépins physiques cette saison puisqu'il avait aussi dû subir une opération début février pour soigner un genou.

Federer n'avait jamais manqué Roland-Garros depuis ses débuts à Paris en 1999. Il avait été éliminé en quarts de finale l'an passé par son compatriote et futur lauréat du tournoi Stan Wawrinka.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo sport

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Les athlètes suisses reviennent des European Championships de Glasgow/Berlin, qui réunissaient les épreuves de sept fédérations, avec dix-neuf médailles. Retour en images sur les cinq performances les plus marquantes

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Switzerland's Lea Sprunger reacts after winning the women's 400m Hurdles final race during the European Athletics Championships at the Olympic stadium in Berlin on August 10, 2018. / AFP PHOTO / John MACDOUGALL
© JOHN MACDOUGALL