Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Roger Federer à Wimbledon, le 6 juillet 2016.
© Clive Brunskill

Tennis

Roger Federer réussit l'un de ses plus beaux retours

Mené deux manches à rien par le Croate Marin Cilic, le Suisse se qualifie au courage et à l'expérience pour la demi-finale de Wimbledon. Il y affrontera vendredi le Canadien Milos Raonic

Roger Federer s’est qualifié mercredi pour la demi-finale de Wimbledon en battant le Croate Marin Cilic en cinq manches (6-7 4-6 6-3 7-6 6-3). Pour quelqu’un qui a gagné sept fois le tournoi londonien et atteint dix fois la finale, cette quarantième demi-finale en Grand Chelem n’a a priori rien d’exceptionnel. Federer a pourtant livré l’un de ses plus beaux combats pour résister pendant plus de trois heures à la puissance de son adversaire.

Dominé en force et en vitesse, le Suisse a plié, plié, plié, mais jamais rompu. Il fallait toute sa force de caractère et sa science du jeu pour refaire surface. Menés deux manches à zéro, Federer est progressivement revenu dans le troisième set. Dans le quatrième, conclut sur un tie-break irrespirable (10-8), il a même sauvé trois balles de match avant de remporter la manche.

Ce n’est qu’à ce moment-là qu’il a réellement pris l’ascendant sur son adversaire. Cilic craquait sur son service à 4-3 Federer. Sur sa mise en jeu suivante, le Bâlois enchaînait les aces et les services gagnants pour conclure avec autorité. Le public londonien pouvait exulter: son favori peut toujours caresser le rêve de remporter un huitième titre à Wimbledon et un dix-huitième trophée du Grand Chelem.

En demi-finale, Roger Federer affrontera vendredi un autre gros serveur, le Canadien Milos Raonic, vainqueur en quatre sets de Sam Querrey. Federer mène 9-2 dans leurs face-à-face mais Raonic est épaulé sur ce tournoi par un certain John McEnroe. Roger Federer, lui, se débrouille tout seul, seulement guidé par la foi en son étoile.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo sport

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Les athlètes suisses reviennent des European Championships de Glasgow/Berlin, qui réunissaient les épreuves de sept fédérations, avec dix-neuf médailles. Retour en images sur les cinq performances les plus marquantes

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Switzerland's Lea Sprunger reacts after winning the women's 400m Hurdles final race during the European Athletics Championships at the Olympic stadium in Berlin on August 10, 2018. / AFP PHOTO / John MACDOUGALL
© JOHN MACDOUGALL