Les organisateurs du Geneva Open ont annoncé dimanche la participation de Roger Federer au tournoi ATP 250 qui se disputera sur les courts en terre battue du TC Genève Eaux-Vives du 15 au 22 mai. Si Federer, qui a également annoncé sa présence à Roland-Garros, confirme son inscription, ce sera sa première participation à une épreuve autrefois remportée par Björn Borg, Mats Wilander ou Marc Rosset puis, après sa résurrection en 2015, par Stan Wawrinka.

Rêvée depuis longtemps par les organisateurs, la venue de Roger Federer au parc des Eaux-Vives a été rendue possible cette année par le décalage d’une semaine de Roland-Garros (du 30 mai au 13 juin), que Federer compte également disputer. Ce report a deux conséquences, l'une fâcheuse car il réduit la saison sur herbe alors que Wimbledon reste l'objectif prioritaire de Federer, l'autre heureuse puisque l'enchaînement Genève-Paris est désormais possible.

Federer n’a plus joué depuis le tournoi de Doha début mars et devrait faire sa rentrée au Masters 1000 de Madrid (du 3 au 9 mai). La semaine dernière, il s’est retiré du tournoi de Rome (9 au 16 mai), ce qui a relancé les spéculations à propos de Genève.

Il ne reste plus qu’à espérer qu’il viendra effectivement et que le public pourra en profiter d’une manière ou d’une autre. «Ce choix de Roger Federer nous comble de bonheur, indique Thierry Grin, le directeur du tournoi, dans un communiqué. Il nous place aussi devant nos responsabilités: faire de cette édition une réussite totale malgré toutes les difficultés liées à la situation sanitaire exceptionnelle que nous connaissons.»