Tennis

Roger Federer seul Suisse en deuxième semaine

A Wimbledon, le Bâlois s'est qualifié pour les huitièmes de finale en dominant le Français Lucas Pouille (7-5 6-2 7-6). Déception en revanche pour Belinda Bencic, qui a laissé filé la victoire face à l'Américaine Alison Riske

«So far, so good», comme disent les Anglais, indécrottables optimistes. La même expression en français (jusqu'ici tout va bien) est plus pessimiste et rappelle que l'important n'est pas la chute mais l'atterrissage. Après trois matchs en six jours (Llyod Harris, Jay Clarke, Lucas Pouille), Roger Federer est toujours en course à Wimbledon, et c'est ce qui importe. Il n'a pas donné tous les gages pour que l'on soit totalement confiant avant la probable double épreuve de vérité face à Rafael Nadal puis Novak Djokovic, mais, avec lui, il y a toujours la possibilité de progresser. C'est souvent là, en milieu de tournoi, qu'il passe la vitesse supérieure.

Lire aussi: A Wimbledon, fenêtres sur courts