Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Roger Federer n’a gagné qu’une fois le tournoi de Roland-Garros, en 2009. Cela semble lui suffire. Le Bâlois préfère renoncer cette année pour préparer Wimbledon
© AP Photo/Christophe Ena

Tennis

Pas de Roland-Garros pour Roger Federer

Le joueur bâlois, en pause depuis début avril, a annoncé lundi soir qu’il renonçait définitivement à la saison sur terre battue. Il préfère se préparer pour Wimbledon

C’est la nouvelle que tous les amateurs de tennis redoutaient. Roger Federer ne participera pas à l’édition 2017 du tournoi de Roland-Garros (du 29 mai au 11 juin). Le Suisse a communiqué sa décision sur les réseaux sociaux lundi en début de soirée.

«C’est avec regret que j’ai décidé de ne pas participer au French Open. J’ai travaillé vraiment dur, à la fois sur et en dehors du court, depuis un mois afin d’essayer de jouer encore de nombreuses années sur l’ATP Tour et il me semble qu’il est mieux de zapper la saison sur terre battue cette année, et ainsi me préparer pour la saison sur gazon puis sur dur.»

Roger Federer manquera donc pour la deuxième année consécutive le tournoi parisien, qu’il n’a remporté qu’une fois, en 2009. Son forfait ne lui coûtera donc pas de point ATP, et n’affecte pas vraiment ses chances de redevenir numéro un mondial. Depuis lundi, il n’est plus leader de la Race (le classement qui place tous les joueurs sur la même ligne au 1er janvier), doublé par Rafael Nadal (690 points d’avance), invaincu depuis le lancement de la saison sur terre battue (titres à Monte-Carlo, Barcelone et Madrid).

Programmation et longévité

Mais l’essentiel semble ailleurs pour Roger Federer. Il l’a dit plusieurs fois, il veut pouvoir jouer le plus longtemps possible avec une bonne chance de gagner les tournois qu’il dispute. «Le début d’année a été magique pour moi, indique-t-il encore dans son communiqué, mais la programmation sera la clé de ma longévité.»

Beaucoup espéraient que Federer se présente tout de même à Roland-Garros sans préparation spécifique. Il en aurait été capable et, avec des conditions météo favorables (temps sec, température chaude), son jeu d’attaque aurait même pu l’emmener assez loin. Finalement, la voix de la raison l’a emporté. «Avec mon staff, nous avons conclu aujourd’hui (lundi) que de juste disputer une seule épreuve sur terre battue n’était pas dans l’intérêt de mon tennis et de ma préparation physique pour la suite de la saison.»

En son absence, le tournoi ne manquera pas d’intérêt puisque Andy Murray (numéro un mondial) et Novak Djokovic (tenant du titre) devront contenir les assauts retrouvés de Rafael Nadal. Le nonuple vainqueur des Internationaux de France rêve d’un dixième sacre à Paris, où il n’a plus gagné depuis deux ans.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo sport

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Les athlètes suisses reviennent des European Championships de Glasgow/Berlin, qui réunissaient les épreuves de sept fédérations, avec dix-neuf médailles. Retour en images sur les cinq performances les plus marquantes

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Switzerland's Lea Sprunger reacts after winning the women's 400m Hurdles final race during the European Athletics Championships at the Olympic stadium in Berlin on August 10, 2018. / AFP PHOTO / John MACDOUGALL
© JOHN MACDOUGALL