Chapitre anecdote coloriée, des scientifiques anglais fort sérieux (?) ont publié une étude au printemps dernier, démontrant que les équipes de foot qui gagnent le plus souvent portent un maillot rouge, lequel «procure un avantage lié à la réponse sensorielle qu'il suscite. Dans la nature, le rouge est souvent associé avec l'agressivité mâle et le besoin de s'afficher», glosent-ils. Ultime preuve en date, les Sang et Or espagnols de l'Euro 2008. Et les mauvaises langues, déjà, de ricaner: «Il faudrait quand même que l'équipe de Suisse le sache.»Précaution peut-être superflue, puisque les sélections les plus auréolées du globe revêtent des tricots jaunes (Brésil), bleu azur (Italie) et blancs (Allemagne). Désolé pour les experts british.