Le printemps n'est pas vraiment joyeux à Moscou. Quatre jours après avoir été contrainte au nul contre la Slovénie (1-1), la Russie a dû se contenter d'une victoire étriquée (1-0) devant les Iles Féroé pour le compte du groupe 1 du tour préliminaire de la Coupe du monde de football 2002. La Russie s'est imposée grâce à une réussite du joueur de Celta Vigo Mostovoi à la 19e minute. Ce succès lui permet de conserver la première place du groupe.

Même s'ils ont tiré à deux reprises sur les montants par Gusev et Khoklov, les Russes ont fortement déçu. Ils n'ont jamais été en mesure d'emballer vraiment la rencontre face à un adversaire parfaitement organisé. Victorieux 2-0 au Luxembourg samedi dernier, les Iles Féroé auraient même pu contester le succès russe si l'arbitre irlandais Irvine avait accordé un penalty pour une faute sur leur attaquant Petersen. Après ce résultat de Moscou, la Suisse est avertie: le samedi 2 juin, elle n'aura pas la tâche facile à Toftir dans une rencontre qu'elle devra impérativement gagner.

Merveilleux Zahovic

Toujours pour le compte du groupe 1 du tour préliminaire de la Coupe du monde 2002, une merveille de coup-franc de Zahovic a procuré à la Slovénie une égalisation presque inespérée dans le «derby» qui l'opposait, hier soir, à Ljubljana, à la Yougoslavie. Ce nul arraché à la dernière seconde d'une rencontre âprement disputée fait parfaitement l'affaire de l'équipe de Suisse qui est allée, faut-il le rappeler, chercher le partage des points tant en Slovénie (2-2) qu'en Yougoslavie (1-1).

Profondément remaniée par rapport au match de Belgrade contre la Suisse, l'équipe de Yougoslavie ouvrait le score à la 32e minute par Milosevic. L'attaquant de Parme a exploité un service en or de Lazetic pour ne laisser aucune chance au gardien Simeunovic. Mais faute d'avoir réussi le K.O. sur des ruptures, les Yougoslaves sont restés jusqu'à la dernière minute sous la menace d'un coup de génie de Zahovic. Celui-ci est survenu à la 90e minute avec ce coup-franc brossé qui laissait Kocic sans réaction. Dans cet exercice, le joueur de Valence semble aussi fort que Mihajlovic.

Deuxième désormais au classement, la Suisse peut maintenant confirmer son excellente position lors de son prochain déplacement aux Iles Féroé, le 2 juin.

LT