Le Sénégal n’avait pas encore perdu contre les Pays-Bas (0-2), lundi soir, lors de son premier match au Qatar, et Malick s’étonnait presque de la question. «Bien sûr que cela peut être notre année, lâchait le jeune résident français. Sur toutes les lignes, nous avons des joueurs de Premier League, et puis il y a l’expérience de la Coupe d’Afrique des nations remportée en 2021.» Oui, mais Sadio Mané, blessé, n’est pas là… «Justement, enchaîne son pote Abib. Nous devons tout donner pour lui, qui d’habitude donne tout pour nous.»