Les Jeux sont faits! A trente jours du début des JO de Sydney, l'Association olympique suisse (AOS) a rendu publique hier la liste des sportifs helvétiques sélectionnés. Ils seront 105 ou 106 – 39 ou 40 femmes, un record, et 66 hommes – selon que la marathonienne de Crissier, Franziska Rochat-Moser, réussira ou non le chrono demandé (1 h12'00'') au semi-marathon d'Altötting (All) le 3 septembre. C'est moins qu'il y a quatre ans à Atlanta (119). Et, si cette diminution s'explique en partie par l'absence à Sydney d'une équipe telle que celle masculine de handball, qui avait alors gonflé les statistiques, ce chiffre constitue le plus bas depuis les Jeux de Séoul, en 1988 (99).

Après avoir étudié les noms qui lui ont été proposés par les fédérations sportives nationales, l'Association olympique suisse a tranché les derniers cas en suspens. Ainsi, le Fribourgeois Nicolas Baeriswyl fera le voyage pour épauler un relais 4 x 400 m dont la composition demeure incertaine, puisque deux des cinq autres athlètes sélectionnés disputeront aussi des épreuves individuelles (André Bucher sur 800 m et Marcel Schelbert sur 400 m haies). Plus surprenant: l'AOS a retenu la Saint-Galloise Sabine Fischer, qui n'a réussi qu'une fois la limite sur 1500 m, vendredi passé à Zurich, il est vrai avec une marge de près de 3 secondes.

Pour le reste, pas de surprise. Cette délégation suisse réduite mais de qualité comptera avant tout sur une quinzaine de sportifs pour obtenir des médailles: les frères Paul et Martin Laciga en beach-volley, Flavia Rigamonti en natation, André Bucher en athlétisme, Sergei Aschwanden en judo, le duo Catherine Maliev-Aviolat - Jacqueline Schneider en plongeon, les frères Gier et Xeno Müller en aviron, Alex Zülle (contre-la-montre), Laurent Dufaux, Mauro Gianetti (route) et Thomas Frischknecht (VTT) en cyclisme, Brigitte McMahon et Magali Messmer en triathlon, ou encore les cavaliers Willi Melliger, Lesley McNaught (saut) et Christine Stückelberger (dressage).

Tout ce beau monde s'envolera pour l'Australie entre fin août et début septembre, la tête remplie de rêves et d'espoirs.