Respect, bon sens et contrôle de la vitesse. En quelques mots, ce sont les règles à suivre pour que marcheurs et cyclistes de montagne puissent cohabiter sereinement sur les sentiers qu’ils partagent.