La star du tennis Serena Williams a annoncé que «le compte à rebours» concernant sa retraite était «enclenché», mardi sur Instagram et dans une interview au magazine Vogue. Si elle ne donne pas de date précise pour la fin de sa carrière, tout laisse à penser qu'elle pourrait s'arrêter après l'US Open, qui se déroulera du 29 août au 11 septembre à New York et où elle figure sur la liste des engagées.

«Il y a un temps dans la vie où il faut décider de prendre une nouvelle route. C’est un moment toujours difficile quand on aime tellement ce qu’on fait. Et Dieu que j’aime le tennis. Mais maintenant le compte à rebours est enclenché», a expliqué l’Américaine de 40 ans, détentrice de 23 titres en simple en Grand Chelem, disant vouloir «se concentrer sur son rôle de maman, ses objectifs sur le plan spirituel pour découvrir une nouvelle mais tout aussi passionnante Serena».

«Je vais savourer les prochaines semaines», a ajouté la plus jeune des soeurs Williams, aujourd'hui retombée à la 407e place mondiale, sans préciser la date exacte de sa retraite.

Lundi, Serena Williams a remporté sa première victoire depuis plus d'un an au tournoi WTA 1000 de Toronto. La Californienne, qui fêtera ses 41 ans le 26 septembre prochain, s'est imposé au courage face à l'Espagnole Nuria Parrizas-Diaz (57e mondiale) en deux sets (6-3 6-4) au terme d'un match disputé.

A relire: Richard Williams, mon père ce héros

Sa dernière victoire en simple sur le circuit remontait au 4 juin 2021 et à un troisième tour à Roland-Garros. Quelques semaines plus tard, elle devait déclarer forfait au début du premier tour de Wimbledon en raison d'une blessure à la jambe. Elle s'était ensuite absentée pendant près d'un an, ne faisant son retour en simple que fin juin à Wimbledon 2022 ... où elle avait été battue d'entrée par la Française Harmony Tan.

A une marche du record

Serena Williams possède l'un des plus beaux palmarès du tennis mondial, avec 23 titres du Grand Chelem (7 Open d'Australie, 3 Roland-Garros, 7 Wimbledon et US Open), 73 titres sur le circuit WTA, quatre médailles d'or olympiques (dont trois en double avec sa soeur Venus) et 319 semaines à la tête du classement mondial.

En avril 2017, alors qu'elle venait de remportait l'Open d'Australie et règnait sur le tennis féminin depuis 186 semaines, elle se retira du circuit pour donner naissance à sa fille le 1er septembre 2017. Depuis, malgré quatre finales perdues à Wimbledon (2) et à l'US Open (2), elle n'a plus jamais été en mesure de remporter un 24e titre majeur qui lui aurait permis d'égaler le record toutes catégories de l'Australienne Margaret Court Smith.