Il reste un match retour, dimanche 15 mai dans le Loiret, forcément «un match-piège», se sont empressés de prévenir joueurs et dirigeants de Servette à l’issue du match aller, mais à part Jeanne d’Arc, on voit mal qui pourrait encore sauver Orléans et bouter les Genevois hors de la Fédérale 1. Vainqueurs 36-6 (mi-temps 16-6) dimanche au stade des Cherpines, à Plan-les-Ouates, les Servettiens ont 30 points d’avance, plus le point du bonus offensif (trois essais marqués).