Le journal sportif L’Equipe a rencontré la joueuse de tennis Peng Shuai dans un hôtel de la capitale chinoise, où le Comité olympique chinois (COC) a ses bureaux, après sa réapparition troublante. «Je n’ai jamais disparu», déclare la sportive lors de cet entretien. Elle revient également sur son message posté le 2 novembre 2021 sur le réseau social chinois Weibo, avant de disparaître trente minutes plus tard, dans lequel elle accusait de viol un ancien vice-premier ministre. «Agression sexuelle? Je n’ai jamais dit que quiconque m’avait fait subir une quelconque agression sexuelle», assure-t-elle.