Leader après la première manche, Adam Malysz n’a pas su tenir la pression lors du deuxième envol en ne se posant qu’à 127,5 mètres. «Simi», pour sa part, a sauté à 133,5 m, reléguant à plus de trois points Gregor Schlierenzauer (Aut).

Andreas Kuettel peut définitivement oublier cette saison. Alors qu’il s’était qualifié haut la main pour la première épreuve de Lillehammer, le champion du monde en titre s’est posé à 108,5 mètres seulement. Le Schwytzois a réalisé la 49e longueur de la première manche à près de trente mètres des meilleurs.