Au bout du fil, la voix de Charlotte Chable est enjouée. La jeune femme de 26 ans, gravement touchée au genou droit à la mi-septembre, ne skiera pas cette saison mais «ça va mieux». Son opération s’est bien passée et cela fait maintenant une bonne semaine qu’elle a abandonné ses béquilles. La convalescence ne fait pourtant que commencer, elle le sait trop bien: c’est la quatrième fois que ses ligaments croisés la lâchent. Et, à force, les blessures du corps irradient l’esprit.

«Avant l’accident, j’étais toute motivée, je ne me posais pas de questions, je ne pensais qu’au ski, déroule la Vaudoise de Villars-sur-Ollon. Maintenant, tout a changé. Je me projette hors du sport. Je n’ai pas envie de cette fin de carrière, mais je suis contrainte d’y penser quand même. J’ai peur que le train soit parti sans moi.»