A Cortina d’Ampezzo, la Suisse est de loin la nation la plus en vue avec un butin de huit médailles à quatre épreuves de la fin des Championnats du monde. Ce mercredi, elle a toutefois échoué à en ajouter une au terme d’un géant parallèle par équipes qui a souri à la Norvège, devant la Suède et l’Allemagne.

Battus dans la «petite finale», Wendy Holdener, Camille Rast, Semyel Bissig et Sandro Simonet terminent au pied du podium, ce qui est forcément décevant lorsque l’on reste en la matière sur deux titres aux Jeux olympiques 2018 et aux Mondiaux 2019. Mais le team event était alors piqueté comme un slalom. Et, oui, cela change tout. Car Swiss-Ski n’a du coup pas jugé opportun de tirer ses meilleures cartouches.