Union Bancaire Privée est l'une des principales banques privées de gestion en Suisse. Fondée par Edgar de Picciotto, elle gère 58 milliards de francs d'avoirs sous gestion et emploie un millier de personnes. Sponsor principal de Dominique Wavre, elle a participé à hauteur d'environ 1,8 million de francs à son budget global (3 millions) pour le Vendée Globe. Elle a également fourni des prestations supplémentaires en nature au navigateur genevois, notamment l'équipement informatique.

L'objectif de ce partenariat était de développer la notoriété de la banque. «Nous n'avons pas fait ce sponsoring avec l'idée classique que cela doit rapporter quelque chose de quantifiable, explique Michael Wyler, responsable de la communication. Nous voulions sortir de cette image de banque de gestion fermée qui ne dit rien. Et le résultat est excellent.» Edgar de Picciotto – qui n'a pas pu assister à l'arrivée de Wavre – se dit ravi de cette opération. Son fils Guy, président de la direction, aussi, qui a noué pendant 15 mois une relation d'amitié avec le navigateur genevois et sa compagne Michèle Paret.

Identification de la banque

«Dès le début, ce fut davantage une volonté de soutenir le rêve de Dominique qu'un besoin de résultat, précise Michael Wyler. Nous savions que la course pouvait durer plus ou moins longtemps, qu'il y avait un risque à tout moment, notamment d'avarie. Nous avons trouvé passablement d'identification entre le travail de la banque et celui du skipper. Et nous sommes tombés dans une période où la voile connaît un regain d'intérêt. Il y a la notion d'un sport propre qui peut être pratiqué par des jeunes, des vieux, des hommes, des femmes, avec des petits comme avec des gros budgets sur des bateaux de toutes tailles.»

A relever enfin que les responsables d'Union Bancaire Privée ont consenti beaucoup d'efforts au niveau de la communication interne afin d'amener les collaborateurs à s'identifier au projet.