Gouvernance

«Le sport, c’est la négociation permanente»

L’Agence mondiale antidopage doit statuer sur le probable bannissement de la Russie des prochaines compétitions internationales. Alors que le CIO a dénoncé «une politisation croissante du sport», rencontre avec Simon Rofe, universitaire spécialisé dans la diplomatie sportive

Lundi matin, le comité exécutif de l’Agence mondiale antidopage (AMA) se réunit à Lausanne pour statuer sur le rapport de son comité de révision de la conformité, qui recommande parmi diverses mesures l’exclusion de la Russie des Jeux olympiques de Tokyo à l’été 2020, en raison de manquements répétés, délibérés et organisés aux règles de l’antidopage. Au même moment, la séance de rédaction du Temps devra aussi se positionner: en rubrique International ou dans la page Sport?

Lire aussi: La Suisse, un pays orphelin de diplomatie sportive?