football

Le stade de Manchester évacué à cause d'une fausse bombe

Un appareil utilisé pour un exercice de sécurité, et laissé en place, a provoqué l'évacuation de l'enceinte

La presse anglaise se déchaine ce lundi à propos de ce «fiasco», ou cette «farce». Dimanche, le stade de Manchester United, Old Trafford, 75 000 places, a été évacué en raison de la présence d'une fausse bombe laissée là après un exercice.

Dimanche dans la nuit, la police a indiqué qu'un objet oublié par une société privée de sécurité a été à l'origine du report de la rencontre Manchester United-Bournemouth comptant pour la dernière journée du Championnat d'Angleterre.

Selon les autorités, le paquet a été «oublié par une société privée à la suite d'un exercice de sécurité» quatre jours auparavant dans l'enceinte, évacuée 20 minutes avant le début du match. Une unité de démineurs de l'armée britannique a procédé à «l'explosion contrôlée» du paquet, qui «ressemblait énormément à un engin explosif» mais «ne pouvait fonctionner», a précisé la police britannique dimanche soir.

Publicité