Stan Wawrinka a été éliminé mercredi en quart de finale de l’Open d’Australie par l’Allemand Alexander Zverev, vainqueur en quatre sets (1-6 6-3 6-4 6-2). Zverev, 22 ans, numéro 7 mondial, accède pour la première fois aux demi-finales en Grand Chelem. Il affrontera vendredi le vainqueur du dernier quart de finale opposant Rafael Nadal à Dominic Thiem (à partir de 9h en Suisse).

Très grand (1 m 98), Alexander Zverev a construit sa victoire sur son service. A partir du deuxième set, il a servi une moyenne de 87% de premières balles et 76% de points gagnés sur celles-ci. Une bonne partie du chemin était faite. Et comme il s’était débrouillé pour à chaque fois réussir le break sur le premier jeu de service de Wawrinka, c’était quasiment mission impossible pour le Vaudois, obligé de courir après le score. Courir est plus ici une expression qu’une description. A l’exception d’un débreak pour revenir à 1-1 dans le troisième set, il n’a jamais été en mesure de faire trembler le protégé de Roger Federer.

A Melbourne: Roger Federer est une aventure

Pas les jambes

Pour Wawrinka, la partie s’est peut-être perdue dans la deuxième manche, à 4-3 pour Zverev et 30-30 sur son service. Positionné sur le T, il boisait méchamment une attaque de coup droit et se retrouva avec une balle de break à sauver. Un très bon retour de Zverev le poussa à la faute. Après cela, il a semblé ne pas avoir les jambes pour renverser le cours des événements. Dommage, car son très bon premier set, sur la lancée de ses précédents matchs, avait fait naître l’espoir de revoir deux Suisses en demi-finale, comme ici même en 2017. Stan Wawrinka se contentera pour l’heure d’égaler son meilleur résultat en Grand Chelem (il était déjà en quart de finale l’an dernier à Roland-Garros et à l’US Open).

Dans les coulisses: Chroniquer le tennis est un art très codifié