Jan Zelezny

Age: 39 ans

Discipline: javelot

Motif: blessure

Pour la première fois depuis 1987, des Mondiaux se dérouleront sans la légende vivante du javelot. L'athlète tchèque, détenteur du record du monde (98,48m), triple champion olympique (1992, 1996 et 2000) et du monde (1993, 1995 et 2001), s'estime insuffisamment remis d'une blessure au tendon d'Achille survenue en mai dernier. Il reste sur une 5e place avec 82,70 m, fin juillet à Oslo. Ces championnats pouvaient être les derniers de sa carrière.

Hicham El Gerrouj

Age: 30 ans

Discipline: 1500 m, 5000 m

Motif: fatigue

El Gerrouj est ailleurs. En quête de motivation depuis ses exploits olympiques aux Jeux d'Athènes (deux médailles d'or sur 1500 m et 5000 m), la star marocaine renonce aux Mondiaux et à toute compétition cette saison. «Depuis dix ans, je n'ai pas arrêté», explique El Gerrouj, très sollicité depuis les JO. «J'ai besoin de recul, de faire le vide. Car la tête n'y est pas. Pour dire la vérité, je n'ai même pas regardé une seule course à la télévision cette année.»

Asafa Powell

Age: 22 ans

Discipline: 100 m

Motif: blessure

Le Jamaïcain, détenteur du record du monde (9''77), souffre d'une déchirure musculaire aux abducteurs, contractée en finale du meeting Super Grand Prix de Londres, le 22 juillet dernier, après vingt mètres de course. «Asafa ne s'alignera pas sur 100 m, mais il conserve l'espoir de disputer le relais», a déclaré Paul Doyle, manager du champion. «Je pense qu'il sera rétabli pour le meeting de Zurich, le 19 août prochain.»

Maurice Greene

Age: 30 ans

Discipline: 100 m

Motif: non qualifié, blessure

Le sprinter s'est blessé à la jambe gauche lors de la finale des sélections américaines, en juin dernier. «Ça fait mal de ne pas se qualifier mais c'est le système en place: il faut être dans les trois premiers», a commenté le triple champion du monde (1997, 1999 et 2001), qui portera l'uniforme américain à Helsinki avec le relais 4x100 m. «Je ne suis pas fini, du tout», assure Greene. «Ce n'est pas une blessure qui m'arrêtera. C'est moi seul qui déciderai de ma fin de carrière.»