Le Tour de France a parcouru samedi la deuxième étape à travers les Pyrénées. L’étape a frabchi deux cols de première catégorie. Toutefois, l’arrivée n’était pas jugée au sommet d’un col, mais en plaine , après une longue descente. L’Espagnol Luis Leon Sanchez (Caisse d’Epargne) a remporté l’étape du jour, en devançant à Saint-Girons ses compagnons d’échappée, Sandy Casar (Française des Jeux), Mikel Astarloza (Euskaltel) et Vladimir Efimkin (AG2R). Les principaux favoris sont arrivés groupés, avec un retard d’un peu moins de deux minutes. Comme prévu, c’est le statu quo au classement général. Malgré une frayeur dans le col d’Agnes, l’Italien Rinaldo Nocentini (AG2R) conserve le maillot jaune conquis vendredi à l’issue de la première étape de montagne.