Les médailles ne sont pas encore autour du cou mais ce n’est plus qu’une question de jours et de couleurs. Qualifiée pour la finale du simple en tennis (samedi), et du double aux côtés de Viktorija Golubic (dimanche), Belinda Bencic est assurée de ramener deux jolis souvenirs des Jeux olympiques de Tokyo. Et la délégation suisse de dépasser son objectif initial de sept médailles.

Ce sera au moins huit, dans les sports de toujours (ou du moins de ces trente dernières années): cyclisme sur route et VTT, tennis, tir, en attendant peut-être l’équitation. Ce qui est plus surprenant, c’est que sur ces huit médailles, sept ont été gagnées par des femmes. Avant Golubic et Bencic (or ou argent), Nina Christen a obtenu une médaille de bronze au tir à la carabine à 10 m, Jolanda Neff, Sina Frei et Linda Indergand ont signé un historique triplé (dans cet ordre) en VTT, et Marlen Reusser s’est parée d’argent dans le contre-la-montre cycliste sur route. N’invisibilisons pas le seul médaillé masculin: Mathias Flückiger, deuxième en VTT.