Il aura fallu de longs instants aux arbitres pour trancher, mais l’évidence a fini par s’imposer à eux. Le puck propulsé par Damon Severson a bel et bien franchi la ligne de but défendue par Leonardo Genoni avant la sirène indiquant la fin du match. Cela s’est joué à «ça», trois fois rien, cinq dixièmes de seconde pour être exact.

Cela a suffi pour que le Canada égalise (2-2) et s’offre dix minutes de prolongation inespérées contre la Suisse, en quart de finale des Championnats du monde de hockey. Quelques instants plus tard, Mark Stone inscrivait le goal décisif pour envoyer les Nord-Américains dans le dernier carré et leurs adversaires en vacances…