Euro 2016

La Suisse retrouve Shaqiri mais perd aux tirs au but

Cruelle désillusion pour l'équipe de Suisse, à nouveau sortie en 8e de finale. Un pénalty raté de Granit Xhaka envoie la Pologne en quart de finale malgré l'égalisation des Suisses à la 82e minute par Xherdan Shaqiri

Encore raté. Comme en 2006 et 2014, la Suisse quitte une grande compétition internationale au stade des huitièmes de finale, sans démériter. Et sans perdre puisque les joueurs de Vladimir Petkovic se sont inclinés aux tirs au but (1-1, 4 t.à.b à 5). C'est Granit Xhaka qui a manqué le tir fatal.

Cette élimination laissera de vifs regrets. A l'exception de la première mi-temps, mal maîtrisée en raison d'une trop grande nervosité et d'un pressing haut des Polonais, les Suisses ont progressivement pris l'ascendant sur le terrain. Menés dès la 39e minute par une réussite en contre de Blaszczykowski, ils ont su revenir au score grâce à un but extraordinaire de Xherdan Shaqiri (82e). A l'orée des seize mètres, le Bâlois de Stoke City décochait une volée acrobatique aussi puissante que précise. Au contraire de Granit Xhaka, décevant bien avant son tir au but raté, Shaqiri a été très bon et enfin tenu ce rôle de meneur dont la Suisse a besoin.

Dans les prolongations, Eren Derdiyok eut deux fois la balle de match, d'abord sur un coup de tête pas assez piqué alors qu'il était seul à la réception d'un centre de Shaqiri (112e), puis en se jetant sur un centre de Seferovic, où il ne lui manqua que quelques centimètres pour pousser la balle dans le but. La Pologne, qui semblait s'être résolue à tenter sa chance aux tirs au but depuis la fin du temps réglementaire déjà, avait fait le bon choix.

La série de tirs au but:

Lichtsteiner (Suisse): 2-1 (contrepied)

Lewandowski (Pologne): 2-2 (lucarne droite)

Xhaka (Suisse): 2-2 (à côté)

Milik (Pologne): 2-3 (touché par Sommer)

Shaqiri (Suisse): 3-3 (contrepied)

Glik (Pologne): 3-4 (en force)

Schär (Suisse): 4-4 (contrepied)

Blaszczykowski (Pologne): 4-5 (contrepied)

Rodriguez (Suisse): 5-5 (contrepied)

Krychowiak (Pologne): 5-6 (en force)

Lire aussi: Un but extraordinaire de Shaqiri envoie la Suisse en prolongations

Publicité