Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Anne-Flore Marxer, catégorie snowboard, face au «Bec des Rosses»  
© Keystone

Valais

Suspense à tous les étages au Freeride/Xtreme de Verbier

La compétition prévue initialement samedi avait été reportée une première fois à dimanche à cause d'une visibilité limitée puis de nouveau repoussée de 24 heures

Le suspense est à son comble avant les finales du circuit mondial de ski et snowboard freeride (FWT), reportées de samedi à lundi en raison des mauvaises conditions météo à Verbier, les Français Loïc Collomb-Patton, sacré l'an passé et Leo Slemett se disputant le titre de champion du monde en ski. Les organisateurs ont souligné que les prévisions «sont très prometteuses pour lundi».

A lire aussi: Yann Rausis, jeune sage épatant

C'est sur le Bec des Rosses, l'une des faces les plus exigeantes du circuit mondial, que les meilleurs freerideurs du monde vont s'expliquer.

Les skieurs et snowboarders s'élanceront du sommet, culminant à 3 223 m, pour une unique descente dans la Mecque de la discipline.

A l'issue de la manche disputée il y a une semaine en Alaska, à Haines et après 4 étapes, le classement n'a jamais été aussi serré.

Une opportunité pour la Franco-Suisse Anne-Flore Marxer

En ski, Loïc Collomb-Patton, déjà double champion du monde (2014 et 2016) peut prétendre au triplé. Le skieur de La Clusaz est ex-eaquo en tête avec le Chamoniard Léo Slemett et le Suédois Kristoffer Turdell.

A lire aussi: Avalanche 1-Nendaz Freeride 0

Il en va de même pour la snowboardeuse française Marion Haerty, 2e à Haines et actuelle première au classement général et qui aurait déjà été sacrée si elle s'était imposée en Alaska. Troisième à Haines, la Franco-Suisse Anne-Flore Marxer peut également se mêler à la lutte.

Un seul titre a déjà été attribué, en snowbaord hommes, qui revient à l'Américain Sammy Luebke, vainqueur en Alaska.

Le circuit mondial de freeride (FWT), créé en 2008 sur la base de l'Xtreme de Verbier qui existe depuis 1996, comptait cinq étapes cette saison: Chamonix, Saalbach-Fieberbrunn (Autriche), Vallnord-Arcalis (Andorra), Haines (Alaska) et Verbier. Une étape au Japon (Hakuba/Nagano) pourrait être ajoutée au circuit la saison prochaine.

 

 

Publicité
Publicité

La dernière vidéo sport

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Les athlètes suisses reviennent des European Championships de Glasgow/Berlin, qui réunissaient les épreuves de sept fédérations, avec dix-neuf médailles. Retour en images sur les cinq performances les plus marquantes

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Switzerland's Lea Sprunger reacts after winning the women's 400m Hurdles final race during the European Athletics Championships at the Olympic stadium in Berlin on August 10, 2018. / AFP PHOTO / John MACDOUGALL
© JOHN MACDOUGALL