Publicité

Novak Djokovic, Janus en son miroir

Méconnaissable durant deux sets, le Serbe retourne la situation contre l'Italien Jannik Sinner après un discours remobilisateur devant la glace des vestiaires (5-7 2-6 6-3 6-2 6-2). Il affrontera le Britannique Cameron Norrie vendredi en demi-finale de Wimbledon

Novak Djokovic lors de son quart de finale contre Jannik Sinner, le 5 juillet 2022 à Wimbledon. — © SEBASTIEN BOZON / AFP
Novak Djokovic lors de son quart de finale contre Jannik Sinner, le 5 juillet 2022 à Wimbledon. — © SEBASTIEN BOZON / AFP

Aux habituelles loges de l'entourage des joueurs, avec lequel ceux-ci communiquent via moults gestes et simagrées entre chaque point, Wimbledon ajoute la Royal Box, vers laquelle personne ne se tourne (on ne fait même plus la révérence en quittant le Centre Court) mais qui raconte à sa manière l'histoire du tennis. Mardi, pour le premier quart de finale entre le roi Novak Djokovic et le page Jannik Sinner, le prince William était de la partie.

Le Duc de Cambridge se reconnaît sans doute dans la génération montante du tennis masculin. On lui promet un jour le trône, sans doute même avant la génération précédente, condamnée elle à probablement attendre toute sa vie, mais la vieille génération s'accroche au pouvoir avec une constance qui force l'admiration du plus grand nombre et en décourage quelques uns.

Cet article vous intéresse?

Ne manquez aucun de nos contenus publiés quotidiennement - abonnez-vous dès maintenant à partir de 9.- CHF le premier mois pour accéder à tous nos articles, dossiers, et analyses.

CONSULTER LES OFFRES

Les bonnes raisons de s’abonner au Temps:

  • Consultez tous les contenus en illimité sur le site et l’application mobile
  • Accédez à l’édition papier en version numérique avant 7 heures du matin
  • Bénéficiez de privilèges exclusifs réservés aux abonnés
  • Accédez aux archives