Tennis

Timea Bacsinszky, retour au premier plan

La Vaudoise disputera jeudi la demi-finale du Miami Open. En Floride, elle est à nouveau celle qui avait atteint le top 10 mondial en 2015

Timea Bacsinszky défiera jeudi la Russe Svetlana Kuznetsova – qui a pris le meilleur sur sa compatriote Ekaterina Makarova (6-7 6-4 6-3) en demi-finale du Miami Open. Pour arriver à ce stade du tournoi, la Vaudoise a réalisé une série de «premières»: première victoire contre un membre du top 3 mondial (la Polonaise Agnieszka Radwańska) en huitièmes de finale, premier enchaînement de deux victoires contre des membres du top 5 (Radwańska puis Simona Halep), première fois en demi-finale à Miami et, surtout, en 2016.

Retrouver la joueuse de Belmont dans le dernier carré d’un tournoi, c’est la retrouver à un niveau qu’elle travaillait pour atteindre depuis des mois. Sa saison 2015 – la meilleure de sa carrière avec une demi-finale à Roland-Garros et deux titres (Monterrey et Acapulco) – s’était brutalement terminée lorsqu’elle s’était blessée au genou gauche au Luxembourg, lors du premier tour. La Vaudoise pointait alors au 10e rang mondial, son meilleur classement à ce jour.

Montée en puissance

Ecartée des courts toute la fin de l’année, elle est revenue à la compétition en 2016 sans se démarquer d’entrée. En retard dans sa préparation, encore gênée par son genou gauche à certains moments, Timea Bacsinszky n’a gagné qu’une partie en trois tournois en Australie et a perdu ses deux rencontres lors du match de Fed Cup contre l’Allemagne (néanmoins remporté 3-2 par la Suisse). Depuis, elle monte en puissance et n’a été sortie qu’en huitièmes de finale à Doha et Indian Wells.

A Miami, la Vaudoise (WTA 20) enchaîne les performances de choix. Sortir Anieszka Radwańska (WTA 2) était l’une des plus belles victoires de sa carrière, battre la Roumaine Simona Halep (WTA 5) n’est pas mal non plus. Après avoir égaré le premier set (4-6), elle a pris le contrôle des débats pour signer un succès net (6-3 6-2) et mérité. Le coup d’éclat aurait pu être encore plus cinglant si elle avait concrétisé une balle de 5-0 dans la dernière manche.

En Floride, le tableau est relativement ouvert. Serena Williams éliminée, la seule joueuse du top 10 mondial encore en lice est l’Allemande Angélique Kerber. En quarts, elle affronte l’Américaine Madison Keys dans la nuit de mercredi à jeudi (heure suisse).

Publicité