Young Boys affrontera un gros morceau lors du 3e tour de qualification de la Ligue des champions. Le club de la capitale, deuxième de Super League la saison dernière, est tombé sur le Dynamo Kiev, après le tirage au sort effectué à Nyon. Quinze fois champion national, le club ukrainien était l’équipe qui avait le coefficient européen le plus élevé des cinq adversaires possibles des Bernois. Le match aller se disputera en Ukraine le 25 ou le 26 juillet, le match retour se fera à Berne le 1er ou le 2 août.

En cas de victoire, même si elle s’annonce compliquée, Young Boys devra encore passer par les barrages pour espérer accéder pour la première fois de son histoire à la phase de groupes de la compétition.

L’OGC Nice face à un grand défi

Un sacré défi attend aussi l’OGC Nice de Lucien Favre. Le club français sera opposé à l’Ajax Amsterdam, finaliste de la dernière édition de l’Europa League. Même dépouillé de joueurs de talent comme Kaessel, parti à Everton, Tete et Bertrand Traoré qui ont rejoint l’Olympique Lyonnais, et de son entraîneur Peter Bosz, parti au Borussia Dortmund, l’Ajax apparaissait comme le tirage au sort le plus difficile pour Nice.

Les Niçois débuteront à domicile, avant de se déplacer dans la capitale néerlandaise pour le retour. S’ils gagnent, ils devront, eux aussi, passer par les barrages pour se qualifier pour la phase de groupes, que Monaco et le PSG intégreront directement.

Un adversaire à la portée de Sion

Le FC Sion, a, pour sa part, hérité d’un adversaire largement à sa portée pour le 3e tour qualificatif de l’Europa League. Les Valaisans affronteront les Lettons du FK Liepaja ou les Lituaniens du FK Suduva. En s’imposant 2-0 à l’extérieur lors du match aller du 2e tour qualificatif, Suduva devrait affronter les Sédunois les 27 juillet et 3 août prochains. Le FK Suduva est basé à Marijampole, une ville d’un peu moins de 50 000 habitants dans le sud-ouest du pays. Le club a un stade d’une capacité de 2500 places et n’a gagné que deux coupes nationales et une super-coupe dans son histoire.

De leur côté, Lucerne et Vaduz doivent d’abord franchir le 2e tour qualificatif avant d’espérer pouvoir affronter respectivement le PSV Eindhoven et le Dynamo Zagreb. Les Lucernois ont perdu 2-0 en Croatie, face à Osijek, et devront remonter au score, tout comme Vaduz, qui a perdu à domicile contre l’équipe norvégienne d’Odd Skien. Le dénouement sera connu lors des matches qui auront lieu le 20 juillet.