«Quand on a vu arriver Tadej, il avait le visage innocent. Très blanc, son visage. Ses yeux étaient pâles et sa peau ne prenait jamais le soleil.» C’est le Petit Prince qui marche pieds nus. Ses équipiers le découvrent ainsi errant, l’esprit gazeux, le corps encore libre de cicatrices. «Il avait le regard dans le vide. Il souriait tout le temps.» Deux années ont passé depuis ses débuts professionnels et le Slovène Tadej Pogacar a remporté dimanche son deuxième Tour de France consécutif, enrichi de quatre victoires d’étapes et d’un maillot de meilleur grimpeur. A 22 ans, il est le plus jeune lauréat depuis 1904. Maillot jaune le plus dominateur depuis Lance Armstrong en 2004, selon son avance au classement, 5min20 devant le Danois Jonas Vingegaard et 7min03 devant l’Equatorien Richard Carapaz. Le Petit Prince a dévoré le renard en méchoui.