Simon Ammann, devenu vendredi le premier Suisse à remporter la Coupe du monde, n’a montré aucun signe de lassitude et s’est imposé avec des bonds à 135,5 et 124,5 m pour un total de 267,7 points

Il a devancé le Polonais Adam Malysz (258,7 pts), abonné aux deuxièmes places depuis deux mois, et l’Autrichien Andreas Kofler (251,5 pts), vainqueur de la tournée des Quatre tremplins.

L’Autrichien Gregor Schlierenzauer, N.1 mondial sortant, s’est classé 12e avec 237,1 points et a terminé à la deuxième place du classement général de la Coupe du monde, à 281 points d’Ammann.

Ammann, 28 ans, a écrit l’histoire du saut à skis cet hiver en réalisant le doublé dans les épreuves individuelles des JO-2010, portant, après son doublé des JO-2002, à quatre le nombre de ses titres olympiques, un record.

«Simi» peut encore empocher un énième titre lors de l’ultime rendez-vous de l’hiver, les Championnats du monde de vol à skis qui auront lieu à Planica, en Slovénie, du 20 au 22 mars.