Tandis que Vladimir Petkovic s’apprête à vivre son premier match sur le banc des Girondins de Bordeaux (ce dimanche contre Clermont), l’Association suisse de football (ASF) lui cherche activement un successeur. En début de semaine, l’instance annonçait avoir établi une «short-list» de candidats qu’une commission composée de Dominique Blanc (président central), Patrick Bruggmann (directeur du développement) et Heinrich Schifferle (président de la Swiss Football League) allait rencontrer.

A ce stade, on sait qui a refusé le poste. Le Vaudois Lucien Favre, fantasme absolu des supporters mais trop attaché au travail quotidien avec ses joueurs pour s’emparer du destin d’une équipe nationale. Le Zurichois Urs Fischer, dernier entraîneur champion avec le FC Bâle, mais trop heureux à la tête d’Union Berlin en Bundesliga. On ignore en revanche ce que comprend «le profil d’exigences très précis» qui guidera le choix du nouveau sélectionneur.