Toyota a remporté dimanche sa troisième victoire consécutive aux 24 Heures du Mans grâce à l’équipage composé de Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley, le constructeur japonais n’ayant jamais été véritablement inquiété lors d’une course assez terne. La deuxième place va à la Rebellion de Norman Nato, Bruno Senna et Gustavo Menezes, à cinq tours, qui devance l’autre Toyota de Kamui Kobayashi, Mike Conway et Jose Maria Lopez.