Ricardo Rodriguez est un homme de peu de mots, et lorsqu’il peut éviter d’attirer l’attention sur lui hors du terrain, cela lui va bien. Mardi, en ouverture du match Suisse-République tchèque à Saint-Gall, l’Association suisse de football avait tout de même manigancé une mini-cérémonie pour fêter sa 100e sélection. Le Zurichois de 30 ans, inamovible au poste de latéral gauche depuis ses débuts en rouge et blanc en 2011, s’est vu remettre un panneau à son effigie, il a serré des mains, salué le public, et puis il s’est reconcentré sur son match en écoutant l’hymne national.