En Catalogne, la chronique médiatique de ce premier jour de mars a été largement alimentée par les ennuis judiciaires d’un ancien président très décrié. Il ne s’agit pas de Nicolas Sarkozy, mais à Barcelone, le Barça est un Etat dans la communauté autonome.