En Catalogne, la chronique médiatique de ce premier jour de mars a été largement alimentée par les ennuis judiciaires d’un ancien président très décrié. Il ne s’agit pas de Nicolas Sarkozy, mais à Barcelone, le Barça est un Etat dans la communauté autonome.

Lundi matin, des Mossos d’Esquadra (les policiers régionaux catalans) de la section des délits économiques ont fait irruption dans les bureaux administratifs du club, situés dans le stade du Camp Nou. Ils ont fait couper le VPN, ont saisi des documents et ont interpellé plusieurs employés dont, selon diverses sources, le directeur exécutif Oscar Grau et le responsable des services juridiques Roman Gomez Ponti. D’après la radio Cadena SER, l’ancien président du club Josep Maria Bartomeu a été interpellé à son domicile, ainsi que son bras droit Jaume Masferrer.