Le basketteur genevois Clint Capela devrait prochainement changer de boss: les Houston Rockets sont en vente. Leslie Alexander, leur propriétaire, va se retirer du jeu après 24 ans. D’après le magazine Forbes, Houston est aujourd’hui la huitième franchise la plus riche de NBA avec une valeur de 1,65 milliard de dollars et un revenu annuel de 244 millions. Le montant de la vente pourrait devenir le record de la ligue. En 2014, les Los Angeles Clippers, dont la valeur n’était estimée qu’à 575 millions de dollars, ont finalement été vendus pour un prix record de 2 milliards. Houston sera la treizième équipe de NBA à changer de propriétaire depuis 2010.

Depuis, chaque vente de franchise a eu son histoire, plus étonnante l'une que l'autre. Comme celle du milliardaire russe Mikhaïl Prokhorov qui a acheté les New Jersey Nets et financé la construction d’une nouvelle salle à Brooklyn, ou celle de Bob Johnson, le seul propriétaire d’une franchise NBA à avoir vendu sans faire de profit: il a cédé les Charlotte Hornets à Michael Jordan en 2010 alors que l’équipe s’écroulait et qu’il n’avait plus d’argent.

Des chiffres de vente étourdissants

L’année 2010 aura aussi vu la NBA elle-même prendre une équipe des mains de son propriétaire: George Shinn a perdu ses New Orleans Pelicans à cause de ses problèmes financiers. Pour 300 millions de dollars, la ligue l’a rachetée en attendant de trouver une vraie solution. Pour les Washington Wizards et les Detroit Pistons, c’est la mort des patrons en place et la vente de la franchise par leurs veuves qui a permis à Ted Leonsis et Tom Gores d’entrer dans le cercle fermé des propriétaires.

Alors que les franchises s’échangeaient pour 10 à 20 millions de dollars dans les années 1980, leur prix de vente a grimpé au-delà des 300 millions dans les années 2000, et 500 millions depuis 2012. En 2014, les 2 milliards dépensés pour les Los Angeles Clippers ont établi un record inattendu.

Avec l’augmentation des recettes liées aux droits TV, le marché attire de plus en plus les milliardaires. Et ils ont raison. Leslie Alexander, 74 ans, avait acheté les Rockets pour 85 millions de dollars il y a 24 ans. Avec une vente qui pourrait lui rapporter vingt, trente, ou quarante fois ce qu’il a payé pour la franchise à l’époque, il est la preuve vivante qu’une équipe de NBA est un très bon investissement.