Compétition

US Open: Roger Federer éteint Paire pour aller au 3e tour

Dans une chaleur toujours pénible, le Suisse est venu à bout du Français Benoît Paire en trois sets. Novak Djokovic et Richard Gasquet au troisième tour, un arbitre bavard: le journal de la nuit

La quatrième journée de l’US Open a été marquée par une scène à peine croyable, quand un arbitre est descendu de sa chaise en plein match pour s’adresser en tête à tête à Nick Kyrgios. L’Australien attend désormais un choc avec Roger Federer, qui s’est imposé face à Benoît Paire, pour une place en huitièmes de finale. Journal de la nuit.

Lire aussi: Stan Wawrinka, encore un tour

Federer domine

Roger Federer s’est qualifié sans encombre pour le troisième tour de l’US Open aux dépens du Français Benoît Paire (56e) en trois sets (7-5, 6-4, 6-4), jeudi à New York. Programmé en journée sur le court Arthur-Ashe –alors que le protocole lié à la chaleur humide régnant sur New York a été reconduit par les organisateurs du tournoi pour la troisième journée consécutive –, le Suisse a bouclé la partie en moins de deux heures. «Le court était à l’ombre et il faisait un peu moins chaud aujourd’hui», a-t-il commenté.

Lire aussi: Les joueurs de l’US Open étouffent dans la moiteur de New York

Le Suisse aux 20 couronnes en Grand Chelem affrontera l’Australien Nick Kyrgios (30e) pour une place en huitièmes de finale.

A désormais 37 ans, Federer, titré sans discontinuer entre 2004 et 2008, cherche à mettre fin à dix ans de disette à New York, un mois et demi après avoir trébuché dès les quarts de finale sur son gazon chéri de Wimbledon.

Un soutien inattendu pour Kyrgios

C’est une scène inédite à laquelle on a assisté sur le court n° 17: en plein match, l’arbitre de la rencontre entre le sanguin Nick Kyrgios (30e) et le Français Pierre-Hugues Herbert (75e) est intervenu pour encourager l’Australien, mal engagé, à se reprendre.

«Je veux t’aider. Je vois tes matchs et tu es quelqu’un de formidable pour ce sport. Ce n’est pas toi, je le sais», entend-on lui dire Mohamed Lahyani, descendu spécialement de sa chaise d’arbitre lors d’un changement de côté et venu se poster devant Kyrgios.

A cet instant, l’Australien de 23 ans était mené 6-4, 3-0. Environ deux heures après, il s’est imposé en quatre sets (4-6, 7-6 (8/6), 6-3, 6-0). Si Kyrgios a affirmé que l’attitude de Lahyani n’avait «pas eu d’effet du tout», Herbert l’a déplorée. Les organisateurs du tournoi, eux, ont justifié l’attitude de l’arbitre par son «inquiétude» que Kyrgios ait besoin «d’aide médicale» et par le «bruit» régnant sur le court. Prochain adversaire de l’Australien? Roger Federer.

Novak Djokovic s’impose

Novak Djokovic ne s’est pas simplifié la tâche face à l’Américain Tennys Sandgren (57e), qu’il a finalement battu en quatre sets (6-1, 6-3, 6-7 (2/7), 6-2), jeudi. Le Serbe de 31 ans s’est procuré une première occasion de conclure dans la troisième manche, à 5-4 sur le service de Sandgren, mais l’Américain, inattendu quart-de-finaliste à l’Open d’Australie en début d’année, l’a poussé dans un quatrième set après avoir dominé le jeu décisif.

«J’ai très bien joué pendant deux sets et demi, j’étais en contrôle, et après, j’ai perdu ma concentration, j’ai commencé à m’énerver contre moi-même, a expliqué «Djoko». Mais j’ai réussi à me ressaisir dans le quatrième set.»

Richard Gasquet affrontera Djokovic

Richard Gasquet (25e) a rejoint l’ex-numéro un mondial Novak Djokovic au troisième tour de l’US Open en dominant le Serbe Laslo Djere (89e) en trois sets (6-3, 7-6 (7/5), 6-3). Le numéro deux français a cependant dû sauver quatre balles de set dans la deuxième manche, à 6 jeux à 5 sur son service.

Djokovic mène douze à un dans ses confrontations avec Gasquet. La seule victoire du Biterrois de 32 ans remonte à 2007 au Masters de fin d’année, lors de la phase de poules (6-4, 6-2).

Gasquet est arrivé à Flushing Meadows sans aucune victoire sur dur américain à son actif cet été, après avoir été victime d’une déchirure aux adducteurs il y a un mois à Hambourg. A Cincinnati, il avait été battu d’entrée par l’Espagnol Pablo Carreño (12e).

Une première pour Zverev

L’Allemand Alexander Zverev, 4e mondial, a mis fin au parcours du «lucky loser» Nicolas Mahut en dominant le Français en trois sets 6-4, 6-4, 6-2. Repêché in extremis après le forfait de Jiri Vesely, Mahut, 36 ans, n’a rien pu faire face à Zverev, de 15 ans son cadet.

L’Allemand disputera pour la première fois de sa carrière le 3e tour à New York. «Je suis très heureux d’être au 3e tour. C’est le Grand Chelem où j’ai eu le plus de mal dans le passé», s’est félicité Zverev, triple vainqueur en Masters 1000 mais qui n’a atteint qu’une fois les quarts de finale en tournoi majeur, à Roland-Garros en juin.

Il affrontera son compatriote Philip Kohlschreiber ou l’Australien Matthew Ebden pour une place en huitièmes de finale.

Sharapova, Kvitova, Suarez Navarro, Garcia, Tsurenko et Kerber qualifiées

La Russe Maria Sharapova, ex-numéro une mondiale aujourd’hui 22e, s’est qualifiée aux dépens de la Roumaine Sorana Cirstea (51e) en deux sets 6-2, 7-5, jeudi à New York. Sacrée à New York en 2006, Sharapova affrontera la Lettonne Jelena Ostapenko (10e), lauréate de Roland-Garros en 2017, pour une place en huitièmes de finale.

La Tchèque Petra Kvitova, 5e mondiale, s’est qualifiée sans encombre en dominant la Chinoise Wang Yafan (90e) en deux sets 7-5, 6-3. Malgré un passage à vide dans le premier set où elle menait 4-1 avant de perdre 4 jeux d’affilée, Kvitova, quart-de-finaliste à New York l’an dernier, a fait preuve de réalisme en convertissant 4 de ses 6 balles de break. Couronnée à Wimbledon en 2014, elle affrontera la Bélarusse Aryna Sabalenka (20e), tombeuse de la Russe Vera Zvonareva en deux sets 6-3, 7-6 (9/7), pour une place en huitièmes de finale.

L’Allemande Angelique Kerber, 4e mondiale, s’est qualifiée aux dépens de la Suédoise Johanna Larsonn en trois sets 6-2, 5-7, 6-4. Alors qu’elle avait le match bien en main à 6-2, 5-2, la lauréate de Wimbledon a perdu le fil en laissant s’échapper cinq jeux d’affilée et en gâchant deux balles de match à 5-4 dans la deuxième manche. Kerber a lutté dans le 3e set, en laissant revenir son adversaire à deux reprises après avoir fait le break, mais a fini par s’imposer au bout de 2h23 de jeu. L’Allemande de 30 ans affrontera au prochain tour la Slovaque Dominika Cibulkova, 35e mondiale.

De son côté, Kristina Mladenovic (53e) s’est inclinée face à l’Espagnole Carla Suarez Navarro (24e) en trois sets (6-1, 4-6, 6-4). En difficulté depuis le début de la saison, au cours de laquelle elle a glissé des portes du top 10 au-delà du top 50, la numéro trois française, soignée deux fois à la jambe droite lors des deux premières manches, a payé ses 41 fautes directes. C’est donc Suarez Navarro qui sera opposée à la dernière Française en lice, Caroline Garcia (6e), qui s’est sortie du piège représenté par la Portoricaine Monica Puig en trois sets (6-2, 1-6, 6-4), pour une place en huitièmes de finale.

La numéro deux mondiale Caroline Wozniacki s’est inclinée face à l’Ukrainienne Lesia Tsurenko (36e) en deux sets 6-4, 6-2, jeudi à New York. L’Ukrainienne de 29 ans affrontera la Tchèque Katerina Siniakova (54e), tombeuse de l’Australienne Ajla Tomljanovic, pour une place en huitièmes de finale.

Monfils et Hurkacz s’arrêtent au deuxième tour

Gaël Monfils (39e), touché au poignet droit, a abandonné au deuxième tour de l’US Open au cours du deuxième set face au Japonais Kei Nishikori (19e) alors qu’il était mené un set à zéro (6-2, 5-4). Le Français s’est blessé en recevant une balle puissante de Nishikori dans sa raquette à la volée, à 4-2 dans la seconde manche. Il a été soigné dans la foulée avant de renoncer trois jeux plus tard.

Le Croate Marin Cilic, 7e mondial, a écrasé le Polonais Hubert Hurkacz (109e), issu des qualifications, en trois sets 6-2, 6-0, 6-0. Vainqueur du tournoi en 2014, Cilic n’a eu besoin que de 79 minutes pour venir à bout de son jeune adversaire, qui disputait, à 21 ans, son premier US Open. Il défiera l’espoir australien Alex de Minaur (45e), qui a dominé l’Américain Frances Tiafoe (44e) en quatre sets 6-4, 6-0, 5-7, 6-2, pour une place en huitièmes.

Publicité