«Je suis prêt, reposé et surtout concentré sur ma course.» Nils Palmieri s’apprête à prendre le départ d’une des épreuves de course au large les plus difficiles et exigeantes du circuit: la Solitaire du Figaro. Il fait partie des 34 skippers dont 5 femmes et 12 bizuths qui s’élanceront de Saint-Nazaire dimanche à 17h45. La première étape longue de 689 milles (1280 kilomètres) emmènera la flotte à l’estuaire de la Gironde, puis à la Corogne (Galice) avant de revenir au port de départ. «Je suis confiant dans ma préparation et extrêmement motivé, déclare-t-il ce jeudi. J’ai convoyé le bateau en solitaire en début de semaine depuis Lorient vers Saint-Nazaire, afin de reprendre mes marques.»